NUAGE

  

ça ! Moi

 

jla danse

La danse

ça s'invente pot

et puis ça swing avec le chinois ,

moi j'aime le temps et les pas dans la terre, être toute sale!

 

le fer ...on garde ça pour nos frères et ça ferrail sevère.

tchadave à l' envers,

j'te la fait d'travers.

 

Les gens d' Samois,

sont un peu étrange mais pas bêtes

ça dépend de quels bêtes on parle.

 

D'où y sort se patlin? basin parisien? On y grimpe au cul du chien?se qui est sur c'est que les plus belles mélodie viennent des arbres et de la Seine.

 

 

 

autoportrait
lavoir
mes voisins si précieux!
le pont de Samois
la coloc est de sortie
Hokum seick
à coté du camping

 Le Sténopé « témoin temporel »

 

Cette chambre noire permet de faire apparaître sur une feuille de bromure d'argent l'image visée par le trou,

elle- même existante par la lumière.

Le sujet sera à l'envers en composition.

Le négatif absorbe les reflets de lumière.

Les premières tentatives de cet apprentissage sont imprévisibles, j' ai voulu parfois rendre un travail de l'instant et un travail de matière.

 

Photorama, lumière inactinique, plaque autochrome, kinétoscope, phenakisticopes, daguerotype,praxinoscope, phenakisticope...ça vous parle?

Je suis a la foie instrigué de leurs techniques et emerveillé de leurs magies lumineuses.

Quand on observe l' appareil photo de nos ancêtres au numérique....

-curieux est l'espace temps entre ces découvertes sur l'argentiques et leur  fin d' utilisation en masse.

Auprès de mes arbres

pin au cuvier
barge sur l'ile sauvage
arbre à grater le dos
arbre en contre jour
arbres dans l'eau
pin de la dame jouanne
arbres dans la brume

Passionnée par la prise de vue et le tehnique ancestrale du daguérotype, Sentia crée des photos surréalistes, pittoreques avec son sténopé.

 

Plasticienne célébrant la lumière par ces créations photographiques argentique et ses variétés de nuances dans le style graphique.

 

Photographe ou artiste Sentia se satisfait en créant ses dévelloppements propre à elle.

instant présent

payrage
peinture
marché du Puit
ombres
ponton de la seine
négatif de chantier

Les photos qui en résultent sont à la fois un travail de curiosité et d'impatience du temps.Le temps est le facteur évidement principal de ma photographie. Les poses durent entre 30 secondes et 5 minutes.Curiosité de comparer la patience de nos ancêtre à rester sans bouger en dualité avec les gens d'aujourd'hui où le temps semble plus compter.

 

Les modèles fixes sont des personnages déguisés par leurs soins, empreints du mot « antique ».L'essai étant de se refléter en leurs ancêtres ou ce qui leur donne l'impression de temps, le temps de prendre le temps. Ceux en action sont flous ou transparents.

sent_edited_edited
auto p2_edited
josé_edited_edited
django3_edited_edited
hhyhhh_edited
klkk_edited
tof_josé0014_edited
ff_edited
Sans titre-3_edited
dd_edited
hjjjj_edited
111_edited
545556_edited
11_edited
55555_edited
mùlù_edited
5456_edited
DSCF9752_edited
DSCF9754_edited